L’athlète de Gosselies enchaîne les victoires et vient de prendre part à un premier ultra

En un mois et demi, Andreas Pahos a remporté six trails : la Meslinoise (23 km), l’Orneau (20 km), l’Averbode Nature (28 km), le Froidchatrail (33 km), le Nethen Night Trail (25 km) et, le dernier en date, l’Illumina Trail, samedi soir, à Ham-sur-Heure (25 km).

Des performances qui lui permettent de trôner en tête du classement de la Trail Cup dont le classement est établi sur base de la somme des points accumulés sur l’année : au plus de kilomètres, au plus de points, mais ceux-ci sont aussi accordés proportionnellement à la vitesse. "Je suis en effet bien positionné pour gagner cette Trail Cup car j’ai presque 200 points d’avance. Pour assurer le coup, je vais probablement encore en faire l’un ou l’autre, en fonction de la récupération car sinon ma kiné, Sandrine Lefèvre, va me tuer !"

Un premier ultra

La perspective de remporter la Trail Cup lui est apparue durant l’été. "Au début, je n’y prêtais pas beaucoup d’attention. C’est un gars de chez Betrail qui m’a dit que j’avais un beau coup à jouer. Quand j’ai constaté que j’étais en tête, je me suis dit que j’allais jouer ma carte à fond."

Avec son succès de samedi, il a porté son nombre total de victoires en 2019 à 11. "J’ai vraiment fait du bon boulot !"

Toujours dans cette optique de collecte de points, le Gosselien a participé à son tout premier ultra, Olne-Spa-Olne : il a couvert les 69 km en 6 h 05, ce qui lui a valu une jolie 4e place au général. "Ce fut une superbe expérience. J’en referai d’autres mais dans une autre optique : non plus pour amasser des points mais pour signer le meilleur chrono possible ! L’année prochaine, j’aurai pour objectifs principaux la Bouillonnante et le championnat de Belgique, notamment."

Sa progression fulgurante, Andreas l’explique par les entraînements et la volonté de se faire mal. "J’ai aussi un très fort esprit de compétition."