Qui est Arnaud Guedj, le dernier renfort en date de l'Olympic de Charleroi ? Tentative de réponse avec l'intéressée qui s'est plié au jeu de l'interview. À 23 ans, ce milieu de terrain aspire à un peu de stabilité, même s'il reste ambitieux. Entretien. 

Que pensez-vous de vos premiers jours en Belgique ?

"Je suis ici depuis une semaine. Les premières impressions sont bonnes. Le groupe m'a réservé un bon accueil. Je suis content car il y a vraiment du niveau dans l'équipe. J'ai hâte de pouvoir partager un match avec mes nouveaux coéquipiers." 

Quel type de défi attendez-vous à Charleroi ?

"Personnellement, j'espère que ce sera un bon tremplin. J'ai besoin de rebondir, dans ma carrière. C'est une belle découverte cette D1 nationale." 

© dr

Vous sortez de deux bons centres de formation ?

"J'ai été formé au Mans et à l'OGC Nice. À 19 ans, j'ai reçu un contrat pro... en Ukraine. J'ai accepté le défi." 

Pourquoi avez-vous quitté la France, si jeune ?

"J'avais envie de vivre du football. C'était une belle opportunité dans un championnat d'un bon niveau. J'ai eu l'opportunité de rejoindre le FC Zirka Kropyvnytskyi. J'ai pu affronter des équipes comme le Dynamo Kiev ou encore le Chaktar. Ce sont des formations qui jouent la ligue des champions. J'ai disputé plus d'une vingtaine de matches chez les pros." 

Finalement, vous décidez de partir...

"J'avais des touches avec Châteauroux qui évoluait en Ligue 2. Mais cela ne s'est pas fait. Alors, j'ai rejoint l'Albanie, pour quelques mois, en D1, avant de me retrouver en Roumanie." 

La saison dernière, vous étiez au Luxembourg ?

"En D1, mais le confinement a mis rapidement un terme à la saison." 

Avez-vous envie de stabilité ?

"Oui. J'ai envie de me poser dans un club et de réaliser de bonnes saisons. J'ai un contrat d'un an à l'Olympic. C'est à moi de prouver ma valeur." 

Quel type de joueur êtes-vous ?

"J'aime la technique et le beau jeu. Je ne balance pas de longs ballons. J'apprécie également d'aller dans les duels. Je suis à l'aise, en six, devant la défense. Je peux également évoluer en huit."