L’Olympic était tourné résolument vers l’offensive face au Patro Eisden (4-1)

Pour la première fois depuis longtemps, l’Olympic de Charleroi optait pour un schéma résolument offensif, pour la venue du Patro Eisden.

Sbaa, Jiyar et Vanderbecq devaient soutenir le duo Jatta-Ouamri. Il ne fallait que trois petites minutes à ces deux-là pour combiner ! L’ancien espoir du Standard débloquait la situation. Si Mombongo égalisait, sur penalty, les Dogues ne lâchaient rien. Ouamri, encore lui, plantait deux nouvelles roses !

"On a beaucoup travaillé durant la semaine , lance le buteur. On devait jouer sur ma vitesse et le sens de la déviation de Jatta. Il m’a énormément aidé et soutenu. Cela a bien fonctionné. J’adore jouer avec un deuxième attaquant."

Après la pause, Ouamri a même eu deux grosses occasions de tuer la rencontre. "Ce match a bien tourné pour moi. Mais je veux surtout retenir la prestation collective. Aujourd’hui, tout le monde s’est arraché."

En fin de partie, Lamort donnait au score son allure définitive.

"Après le match nul contre Liège, on voulait décrocher les trois points. Il faut déjà penser à la prochaine rencontre. On doit se servir de cette rencontre pour la suite de la compétition."