Au début de cette année, l'ancien soulier d'or, Valentin Dujacquier a accepté un challenge proposé par le Real San Giuseppe, un club de série A. Le terrible gaucher entendait en profiter pour terminer la saison dans un championnat de qualité. Malheureusement, le rêve a tourné court. 

"Vendredi, à la fin du match, j'ai taclé pour tenter de sortir le ballon du but", explique l'intéressé. "En tombant, je me suis cassé une des vis de ma cheville. J'avais déjà eu une blessure en 2012. La plaque a bougé. Du coup, j'ai de l'affection. Ma saison est finie. Je dois me faire opérer le 15 février prochain à Marie Curie."  

L'homme est très déçu. Il attendait beaucoup de ce défi. "Lundi, on reprend l'avion. C'est une immense déception. Je n'ai même pas su en profiter. J'ai complètement manqué mon premier match. Je m'en doutais. J'avais besoin de retrouver la forme physique. L'entraîneur m'a fait jouer entre 30 et 40 minutes. Je n'ai pas su profiter de cette expérience. Les dirigeants italiens sont déçus pour moi. Le président m'a envoyé un message pour me dire que la porte était toujours ouverte." 

Désormais, l'ancien joueur d'Action 21 doit se concentrer sur son opération. 
"C'est ouvrir et retirer la vis. Il y a un petit nettoyage à faire. Mais ce n'est pas une intervention grave. J'en ai pour deux mois de rééducation."  
Le Futsal Châtelet a réaffirmé sa confiance en son joueur. "C'était prévu que je puisse revenir au club en août. Mais cela fait du bien d'avoir un tel message. Je vais revenir plus fort et surtout au top de ma forme."  

Dans l'aventure, l'homme n'aura pas l'occasion de retrouver Omar Rahou qui doit également arriver en Italie, dans une dizaine de jours. "Je suis déçu pour lui car il allait habiter l'appartement au-dessus du mien. Il va se retrouver tout seul. Mais j'espère que cela ira. Il a largement le niveau de l'équipe. Il va pouvoir apporter un plus. Je ne m'inquiète pas pour lui."