Après la grave blessure d’Alexandra Jupiter, avant le début de la préparation, Charleroi Volley s’est retrouvé dos au mur.

Le club devait absolument retrouver une attaquante de qualité pour attaquer sa saison. Il y a quelques jours, les responsables ont présenté leur nouvelle pépite.

Il s’agit de Candela Salinas, une Argentine de 21 ans qui semble avoir un beau futur devant elle. "C’est une jeune joueuse qui évoluait en série B italienne. Elle était parmi les meilleures étrangères de la série dernièrement. Il faut savoir qu’il s’agit d’un très bon championnat. Donc c’est une bonne chose de l’avoir avec nous. Maintenant, cela reste un élément encore jeune. Elle ne devrait pas être un des leaders de l’équipe sur le terrain. Mais j’attends avec impatience son arrivée."

La jeune femme devrait rejoindre le groupe dans les prochains jours. "Elle a toujours évolué avec les équipes de jeunes de l’Argentine. Depuis peu, elle a rejoint les séniors. L’Argentine est une bonne terre de volley, juste derrière la Colombie et le Brésil. Elle participe d’ailleurs au championnat sud-américain."

Candela Salinas sera précieuse cette saison. "Elle est douée en attaque et à la réception. Elle mesure 1m82-1m83. C’est un beau profil."

Charleroi Volley sort d’un week-end de préparation. "Nous étions à Anvers. On a signé une victoire samedi et deux défaites dimanche Il y avait un peu de fatigue mais ce n’est pas une excuse. J’attends beaucoup du groupe. Le début de la saison est dans quinze jours. On n’a pas de temps à perdre. On doit incorporer six nouvelles joueuses dans un noyau de douze, avec une joueuse qui n’arrivera que quelques jours avant le début de la compétition…"