Alors que les Dogues espéraient pouvoir organiser la rencontre à la maison, en louant notamment une bâche chauffante pour répondre aux récentes exigences de la Fédération, ils viennent d'apprendre que cela ne sera pas possible.

"Le match doit obligatoirement se jouer à Eupen, le 10 février à 17h", explique Jean-Pol Bastin, le CQ du club. "J'ai eu la Fédération en ligne. Cette condition était claire au moment de la négociation avec les clubs amateurs. Le prochain tour devait se jouer sur un terrain professionnel."

C'est une déception pour l'Olympic qui avait à coeur de poursuivre l'aventure à la maison.