Charleroi

Battu 1-2 contre Liège, Châtelet a encaissé à chaque fois en début de période... dans le même laps de temps. 

Comme au match aller, Châtelet-Farciennes a totalement loupé son début de rencontre. Rapidement placés sous l’éteignoir, les Loups ne parvenaient pas à poser leur jeu. Le pressing adverse leur posait des soucis. Kabeya n’avait besoin que de sept petites minutes pour isoler Teruel : 0-1 ! Dans la foulée, les Liégeois passaient à deux doigts de doubler la mise.

Moriconi repoussait un premier essai, avant de pouvoir compter sur son cadre !

"Des moutons", lance Alex Czerniatynski, l’entraîneur des Châtelettains. "Ils ressemblaient à des moutons, au cours de ce début de partie. Je n’ai pas reconnu mes joueurs. J’avais insisté sur l’importance du premier quart d’heure. On a encaissé deux fois, dans le premier quart d’heure."

Mais avant le deuxième but des visiteurs, il y a eu l’égalisation de Vanderbecq. Wala Zock fut à la base de l’action. Le numéro 10 de Châtelet a profité d’un superbe centre de Lamort pour faire la différence.

"C’était un très bon mouvement. L’équipe était mieux dans son match. À la pause, le score de 1-1 semblait logique."

Malheureusement pour eux, les Loups craquaient en début de seconde période. "Une nouvelle erreur qui a permis à notre adversaire de faire la différence. Liège est une équipe qui joue bien au football. Mais on a eu l’occasion de revenir dans le coup."

Les Loups ont tenté d’inverser la tendance. En vain. "On devra aller chercher des points contre le Lierse."