Franco Scimemi, le président de Gosselies, prépare la prochaine saison de son équipe. Avec plusieurs départs déjà confirmés (Antony Gillain, Antonio Passalacque (arrêt), Kévin Noël et Max Lefebvre), cela ressemble à la fin d’un cycle pour les Casseroles. Le patron fait le point sur la situation et les perspectives. Entretien.

De nombreux changements sont actés ces derniers jours au club. Est-ce une nouvelle page qui s’ouvre ?

"C’est tout un club qui œuvre chaque jour à la réussite de ce projet. Les joueurs, le staff mais également les bénévoles. On a acté le départ d’un staff super, on a pu compter sur l’arrivée d’un grand professionnel avec Olivier Suray. C’est une page qui se tourne."

Il y a aussi les adieux de votre capitaine Antonio Passalacqua…

"C’est dur émotionnellement. Il y a l’homme qui est sur le terrain mais également en dehors du terrain. C’est quelqu’un qui a toujours soutenu le club. C’est pourquoi nous lui avons proposé un beau projet, avec la P3. Il va pouvoir faire ses armes en tant qu’entraîneur. Je suis heureux de le conserver avec nous. Il est précieux."

Pouvez-vous faire le point sur les joueurs qui restent ?

"J’ai déjà pu discuter avec une partie du groupe. Pour le moment, Lella, Kourouma, Bollens, De Semdt, Meo, Maricosu, Gueye et Swen poursuivent l’aventure avec nous."

Certains joueurs regrettent le manque de communication, à l’instar de Max Lefebvre ou Antho Gillain, qui s’en iront également ?

"Je pense qu’il y a eu une incompréhension entre les différentes parties. J’ai toujours été franc et honnête. Ce sont des joueurs importants pour le club. Je n’avais juste pas encore eu le temps de les contacter."

Pour compenser leur départ et celui de Kévin Noël, vous allez pouvoir compter sur de bons renforts ?

"Manu Castronovo et Hafid Soudant ont accepté de relever le défi. Je suis très content de pouvoir compter sur eux."

Un mot sur votre nouvel entraîneur, Olivier Suray ?

"C’est une bonne surprise. Un professionnel qui est très ouvert et à l’écoute."

Qu’en est-il pour le reste du staff ?

"En accord avec Olivier Suray, on a opté pour une solution en interne. Benjamin Michaux devient T2 et Kévin Gravez s’occupera des gardiens de la D3 aux U17."