Dans le football, avec l'âge, tous les joueurs reculent dans le jeu. À 33 ans, jeune papa, Logan Dosogne ne fait pas exception à la règle. Enfin, de là à passer du poste d'attaquant à celui de gardien de but à Courcelles ce week-end en P2C lors du match à Anderlues (1-2)!

Explications.

Logan Dosogne, pourquoi avez-vous pris les gants, dimanche ?

"Notre gardien remplaçant s'est fait rapidement exclure. Notre portier titulaire était pris par des obligations familiales. Il n'y avait donc personne pour le remplacer. Le coach s'est tourné vers le banc. Je me suis proposé."

Avez-vous des prédispositions pour le poste ?

"Quand j'étais petit, j'adorais aller entre les perches. A l'entraînement, j'aime bien également. Lorsque je jouais en salle, cela pouvait aussi m'arriver. Je ne suis pas aussi fort que mon frère mais je me débrouille."

© Laurence Charon

À propos, comment avez-vous vécu cette rencontre dans la peau de votre principal adversaire ?

"Je me suis dit que je n'avais rien à perdre. Je voulais rendre service à l'équipe. Mes premiers ballons m'ont permis de me rassurer. Je suis un peu déçu sur le ballon d'Aliberto qui me surmonte. Après, je pense avoir trouvé le moyen de sortir quelques ballons chauds, en fin de partie. Je suis très content de la victoire."

À 33 ans, une reconversion est envisageable ?

"Je préfère évoluer dans le jeu. D'ailleurs, je suis moins fatigué que d'habitude, par contre, j'ai mal partout ! Néanmoins, je dois bien avouer que je vais proposer à mon coach de corpo mes services de gardien de but."

Un mot sur le résultat ?

"Après notre nul contre Froidchapelle, on se devait d'arracher au moins un point contre l'un des favoris de la série. Anderlues dispose vraiment d'une très belle équipe. Le groupe a su réagir. C'est vraiment positif."

© Laurence Charon