Charleroi

Alors que le club de l'Olympic a envoyé un communiqué condamnant le comportements des supporters du Lierse et les dérives survenues samedi soir, le club anversois a également communiqué sur ses réseaux. 

En ligne, les dirigeants regrettent le traitement qu'ils ont reçu. Ils l'ont notifié aux autorités compétentes de la Fédération et à la police. 

Ils souhaitent faire un exemple pour paraphraser leurs déclarations.

S'il y a eu du grabuge en tribune présidentielle (difficile de déterminer qui a tort ou raison, l'ensemble est condamnable), il faut noter les cris racistes inacceptables et le comportement déplacé des supporters du Lierse.