Après dix saisons, le défenseur a décidé de relever un nouveau défi

Le départ de Nicolas Huyghebaert risque de laisser un vide à Pont-à-Celles. Cette saison, il était un pion important du dispositif de Roch Gérard, avant de connaître une blessure au genou. Mais il est aussi et surtout une des figures importantes du club. Après dix belles saisons, le frère de Mathieu a décidé de relever un nouveau défi. "A la fin de l'année dernière, j'ai déménagé du côté de Tournai", explique l'intéressé. "Il devenait donc difficile de poursuivre avec Buzet, en D3 amateurs. J'ai tout de même accepté le défi, pour mes copains et Roch Gérard. Avec lui, on apprend toujours des choses. J'espère que l'on pourra reprendre le championnat, afin de quitter le club sur une bonne note. Mais je compte donc mettre un terme à une très belle histoire."

L'homme a fait le choix du... coeur. "Ma compagne est de Lille. Il fallait donc trouver une ville entre sa région et la mienne. On a donc décidé d'emménager à Tournai. J'ai dû mettre près de deux heures pour rédiger mon message aux dirigeants et au staff, tellement c'est difficile pour moi de les quitter. Mais c'est le meilleur choix. Il m'était impossible de poursuivre dans de telles conditions."

A Pont-à-Celles, le défenseur a tout connu. "Au cours des cinq premières saisons, il n'y a eu que des montées et des descentes. Mais Pont-à-Celles, c'est surtout devenu une deuxième famille. Dans les bons comme dans les mauvais moments, elle a toujours été là pour moi."

Nicolas Huyghebaert compte s'engager en P1. "J'ai fait le tour des clubs qui se trouvent près de chez moi. J'ai décidé de m'engager avec Antoing Pays Blanc. Je voulais un beau challenge, dans un club où je pouvais apporter mon expérience."