S’il y a bien une coureuse qui fait l’unanimité dans le peloton du challenge de Hainaut pour son implication et sa bonne humeur permanente, c’est bien Françoise Thirion. "Je préfère qu’on m’appelle Fanfan !, précise-t-elle d’emblée. C’est ainsi que l’on me connaît dans le monde de la course à pied et que je m’inscris aux courses."

Âgée de 64 ans, la Fontainoise ne s’est mise à courir qu’à 50 ans. "J’en avais envie depuis bien plus longtemps, mais c’était compliqué avec les enfants et les horaires de travail. Je me suis décidée il y a quatorze ans en m’inscrivant à l’ESM, club dont je fais toujours partie actuellement. Puis je me suis également affiliée au club des Zonards de Lobbes."

Et huit mois seulement après son affiliation au club moncellois, elle prenait part à son premier marathon à Amsterdam. "J’étais super fière d’en venir à bout après 4 h 39 d’efforts. L’émotion était tellement forte que je n’ai pas pu retenir mes larmes. Jamais je n’aurais cru pouvoir y arriver."

Au total, Fanfan a fait quatorze marathons avec 4 h 22 comme meilleur chrono. "Mon dernier, à ce jour, fut Braine-le-Comte il y a quelques mois, avec seulement 11 participants au départ, confinement oblige ! Sans aucune préparation spécifique puisque je ne me suis décidée qu’une quinzaine de jours avant."

Le challenge provincial reste toutefois son terrain de jeu favori. "Je l’ai déjà gagné plusieurs fois dans ma catégorie et ai aussi fini une fois deuxième du classement général. Il m’a permis de me faire plein d’amis. L’ambiance y est familiale, chaleureuse et très conviviale. En plus, la plupart des étapes ne se déroulent pas trop loin de chez moi. Pour toutes ces raisons, je prends part à une trentaine de manches chaque année."

En cette période compliquée pour tous les sportifs, Fanfan veille simplement à se maintenir en forme et à travailler son endurance. "Et tant pis pour la vitesse ! J’ai un peu réduit mes séances d’entraînement. Heureusement qu’il y a les courses virtuelles du challenge qui permettent de garder une certaine motivation."