Charleroi À la maison, Châtelet espérait relancer la machine. Mais, en face, Noorderwijk dispose d'une belle armada technique, avec les meilleurs joueurs de Malle et Lier.

Si les visités débloquaient la situation après neuf petites secondes, ils retombaient rapidement dans leurs travers. "On arrive trop vite à cinq fautes et on gaspille de nombreuses occasions", explique Liliu. "Même en seconde période, on égalise et loupe deux énigmes opportunités. On ne peut pas gagner un match en jouant comme ça."

Au coup de sifflet final, le groupe était touché. Il devra relever la tête rapidement. Mercredi, il défie la solide équipe d'Auvelais, en coupe de Belgique. J.De.

Châtelet 4 - Noorderwijk 8