Charleroi Jonathan Neukermans ne veut pas se contenter du tour final.

Le Futsal Team Charleroi s’est qualifié pour les playoffs, en arrachant la cinquième place du classement. Sur le fil, le club a dépassé Lier. Une position intéressante, dans l’optique de la répartition des matchs. Ce sont d’ailleurs les Lierrois que les Carolos retrouveront sur leur route, dans une semaine. Analyse avec Jonathan Neukermans, l’entraîneur du Futsal Team.

Coach, les playoffs débutent dans une semaine, quel est votre état d’esprit ?

"Le groupe doit encore peaufiner certains réglages. On va trouver le physique. Il nous reste sept jours. J’ai vu certains gars tirer la langue. Mais cela fait partie du jeu. On doit hausser notre niveau de jeu, afin de pouvoir rivaliser avec les meilleurs."

Quel est votre objectif ?

"Nous devons aller le plus loin possible dans cette compétition. On ne peut pas se contenter de passer un tour."

Vous venez de battre Lier, en championnat, c’est votre premier adversaire pour ce tour final.

"Malheureusement, notre adversaire a pu profiter de deux cadeaux pour tenter de se relancer. Mais le groupe n’a pas craqué. J’en ai profité pour faire tourner le noyau. On doit encore gommer nos petites erreurs. On va retrouver Lier, dans une semaine. Cette victoire nous permet d’avoir l’avantage du terrain pour le match retour et en cas de belle. Mais Lier reste une solide équipe."

C’est un club que vous connaissez bien ?

"J’y ai joué. J’ai évolué la majorité du groupe. Je sais que le club connaît quelques soucis extrasportifs. Mais cela reste une grosse cylindrée. Elle est tout de même parvenue à battre Gooik et Anvers. Cela en dit long sur le niveau de cette formation."

Si vous passez, vous défierez Gooik ?

"Ce ne sera qu’une étape. Gooik est le gros morceau. Mais, avec les qualités de ce groupe, on aurait dû terminer à la deuxième place du classement, afin de pouvoir s’offrir une belle finale. Désormais, on devra se sublimer pour passer le champion en titre. J’ai confiance en mon groupe."