Le projet du Futsal Young'z Farciennes est une bonne histoire. 

  "C'est une idée lancée entre amis qui aiment le ballon rond", explique Xiao Ye, le responsable. "On a lancé une équipe à l'AB Futsal. Elle est rapidement passée de la P4 à la P2. On gagnait tout. Alors, on a eu envie de tester la nationale. On cherchait un matricule en D3. Finalement, il y a eu l'opportunité du Celtic qui stoppait son activité. On a sauté sur l'occasion." 

 
Mais du projet amateur à la D2, il y a un fossé. Malgré son jeune âge, Xiao a professionnalise sa structure. 
"J'ai obtenu des sponsors. J'ai trouvé un entraîneur. J'ai mis des choses en place. Aujourd'hui, c'est sur de bons rails."  
Le club a également trouvé des renforts. "On avait une bonne base entre des joueurs de salle et de prairie. On y a ajouté des gars qui connaissent la D2 comme Ali Rahou par exemple." 
Pour sa première saison au sein de l'antichambre de l'élite, Farciennes n'a qu'un objectif; le maintien. "La série est solide. Il y a de la concurrence. On va découvrir un nouveau niveau. J'espère que le groupe parviendra à se maintenir. Il va tout faire pour réussir."