Le transfert de Quentin Fernemont, ex Tamines, à Gosselies s’est fait durant la période du confinement. Gosselies pensait tenir un renfort de qualité. 

"C’est un superbe joueur, avec une top mentalité", lance Franco Scimemi, le président. "Malheureusement, il ne s’est pas désaffilié en avril. En fait, il a toujours travaillé comme cela avec Namur. Il pouvait rejoindre l’équipe de son choix, sans souci. A l’exception de cette année, le club a décidé de nous réclamer une somme pour son arrivée chez nous. J’étais prêt à discuter et/ou négocier. Mais je n’ai pas eu le moyen de rentrer en contact avec le nouveau président. La somme qui est réclamée est astronomique. C’est impayable pour un club comme le nôtre. On doit donc le laisser filer. Le joueur songe même à arrêter le football, s’il est bloqué. Je suis vraiment en colère et déçu de telles pratiques, surtout à notre niveau."

Du côté du joueur, c’est l’incompréhension. "J’appartenais à la Jeunesse Tamines, avant de rejoindre Fosses qui n’avait pas encore fusionné avec Namur. J’avais un accord de principe avec Christophe Graulus, le patron de l’époque. Je ne devais pas me désaffilier, il me laissait jouer tranquillement ailleurs. Au cours des dernières saisons, j’ai aussi pu porter les vareuses de Jemeppe et Tamines. Malheureusement, cette année, alors que je pensais pouvoir poursuivre cet accord, mon affiliation n’était pas possible. J’ai tenté de rentrer en contact avec le nouveau président. Je ne l’ai eu qu’une fois en ligne. Il m’a dit qu’il devait payer 1500 euros pour affilier des joueurs en D3, alors, il ne voyait pas pourquoi les clubs n’en feraient pas de même dans l’autre sens… J’étais assez surpris. J’ai voulu lui expliquer. Mais il ne m’a plus répondu. Je suis embêté pour Gosselies et j’espère ne pas vivre une saison blanche. Je viens d’acheter une maison et je ne peux pas me permettre de sortir cette somme. Je suis dégoûté car je comptais passer un chouette championnat avec un groupe que j’apprécie. Je suis déçu pour le staff et le président. Ce n’est même pas que Namur m’a proposé de rejoindre son club. J’ai donc 20 jours pour trouver une équipe qui est prête à payer cette somme pour moi."