Gianni Carboni développe une analyse réfléchie de la situation de Montignies avant le match face à Hornu ce dimanche (15h)

Gianni Carboni est l’un des cadres de Montignies. Le solide défenseur central, capitaine en l’absence d’une autre figure marquante du groupe, Lucas Pizzinato, reconnaît que la situation de l’équipe est délicate. Mais il réaffirme sa confiance dans le staff et le noyau. Les Montagnards sont des guerriers dans l’âme et le cœur. Entretien.

Montignies a loupé sa saison, Gianni ?

"Clairement. On ne s’attendait pas à cela. Nos ambitions étaient plus grandes. Même si ce n’était pas l’objectif avoué, dans chaque tête, il y avait l’envie d’accrocher le tour final."

Le souci est que désormais le club est menacé par la relégation…

"Chaque semaine, on se disait : ce n’est pas grave, on est à quatre points du tour final. Mais les mois de novembre et décembre ont été catastrophiques. Aujourd’hui, le danger existe. Le groupe en a bien pris conscience."

Montignies a perdu son effet de surprise ?

"Il y a de cela. La saison dernière, personne n’attendait la petite équipe de deuxième provinciale. Cela nous a permis de créer quelques exploits. Le groupe surfait également sur sa vague de confiance. Il avait peur de se tromper. Il voulait bien faire. Ici, il est peut-être tombé dans l’excès de confiance…"

L’absence d’un joueur comme Pizzinato est préjudiciable également ?

"On ne peut pas se cacher derrière cela, mais il manque. Lucas, c’est le cerveau de l’équipe. Il a toujours un temps d’avance. C’est un capitaine exemplaire. On ressent son absence. Pourtant, on a de bons jeunes et un excellent noyau. Malgré les défaites, la mentalité est présente. Les joueurs tirent dans le même sens. Thierry Briquet nous a accordé sa confiance. On n’a pas encore pu lui rendre. Mais on va s’y employer. Il n’y a pas de place pour le doute. On va aller chercher le maintien. Nous sommes des guerriers. J’y crois."

Un mot sur Hornu, votre adversaire du week-end ?

"C’est une équipe qui me plaît bien, comme Monceau et Binche. Elle joue un beau football et leur entraîneur fait de l’excellent travail. On devra sortir une grosse prestation."