Charleroi Avec Reda Dahbi, le Futsal Team tient sans doute un de ses meilleurs renforts.

Pour la première fois depuis longtemps, les Carolos ont réalisé un choix intelligent au niveau des renforts. Ce n’est pas manquer de respect aux autres transferts que d’écrire cela, mais Aldo Troiani a enrôlé le profil qui lui a manqué pour passer une étape au cours de la défunte saison. Reda Dahbi est un joueur intelligent, expérimenté, aussi efficace devant que derrière.

"Je suis très heureux de pouvoir rejoindre un club aussi prestigieux, lance l’intéressé. À la fin de mon aventure à Gooik, j’ai reçu de nombreuses propositions. Mais je voulais m’investir dans un club qui serait capable de concurrencer l’ogre du futsal belge. Au fond de moi, je suis certain que Charleroi peut battre mes anciennes couleurs."

Après un titre et une coupe de Belgique, le frère de Samir est heureux de sa saison. "J’ai également pu participer à la coupe d’Europe. J’ai rencontré les meilleurs joueurs du monde. Contre Madrid, le groupe ne s’est incliné que d’un tout petit but."

Passé par Lommel, Frameries ou encore Hasselt, l’international belge arrive avec un beau CV. À 31 ans, il est au top de sa forme. "J’ai apprécié ma discussion avec le président Troiani. Il m’a agréablement surpris. C’est un gentleman qui a su me convaincre avec son projet. J’ai hâte de pouvoir travailler avec son club."

L’homme connaît également bien le noyau. "C’est une équipe top, avec Atssouli, Chaibai, Rahou, Canaris et les autres. Contre nous, durant les playoffs, elle nous a posé énormément de problèmes. C’est la preuve qu’elle est capable de faire la différence."

Reda Dahbi a hâte de pouvoir collaborer avec Zico qu’il apprécie énormément. "Tactiquement, c’est le top. Je ne suis pas venu à Charleroi pour atteindre la finale du championnat. Je suis là pour gagner le championnat, point à la ligne !"