Karine Van Waetermeulen et le Sporting de Charleroi s'est terminé. 
"C'est trop frais pour en parler", explique ce véritable porte drapeau du football féminin. "Je suis très heureuse de l'intérêt et de l'investissement de Mehdi Bayat. Mais le professionnalisme peut faire qu'on ne s'y retrouve pas. J'ai donc opté pour un choix personnel. Je compte rester attentive à l'évolution du projet surtout qu'il y aura mon ami Giovanni Dolore. De mon côté, j'ai besoin d'un peu de temps. Je vais me retrouver en famille avant d'effectuer un nouveau choix. Je suis fière de l'évolution du football féminin dans la région."