Charleroi L’athénée sera bien représenté ce dimanche sur le Delhalle avec des ados pas forcément pratiquants de course à pied.

Depuis quelques semaines, une trentaine d’enseignants, élèves et membres du personnel de maintenance de l’athénée royal René Magritte de Châtelet s’entraînent pour représenter dignement leur école dimanche lors de la Châtelettaine, manche du challenge Delhalle.

"Je suis joggeuse au sein de l’ESM et c’est en discutant simplement dans la salle des profs avec les collègues que j’ai lancé l’idée de constituer un groupe pour la Châtelettaine !, explique Delphine Poty, professeure de langues germaniques. Si certains ont tout de suite été emballés, j’ai dû en persuader d’autres… Mais finalement, nous formerons une vraie et belle équipe ! Beaucoup d’entre eux n’avaient jamais couru auparavant, c’est donc un très gros challenge, mais ils comptent le relever avec tout leur enthousiasme et leur motivation, sur la grande distance de 14 km ou sur le 7 km."

Au même titre que la Ville de Châtelet (qui a fourni les T-shirts floqués de l’inscription "Je cours pour Magritte"), le préfet a tout de suite apporté son soutien.

"Notre école aime promouvoir le sport via diverses activités, raconte Salvatore Ribaudo. Je ne pouvais que me réjouir d’une telle initiative émanant de notre dynamique équipe éducative et regroupant diverses composantes de notre établissement. Une telle mobilisation est remarquable et je m’en réjouis pleinement. Je n’ai qu’un seul regret : ne pas pouvoir courir avec eux ! Peut-être l’année prochaine…"

Depuis qu’ils ont commencé les entraînements, nombreux sont ceux qui, semble-t-il, ont pris goût à la course à pied. "C’est quelque chose que nous aimerions renouveler l’année prochaine et je compte bien convaincre plus de collègues encore !", conclut Delphine.