Les filles de Dimitri Piraux recevaient Kieldrecht ce samedi dans le cadre de la manche aller de la demi-finale de la Coupe de Belgique. Les Moncelloises sont tombées sur plus fort qu’elles même si leur adversaire n’était pas imprenable.

Le premier set fut rapidement bouclé par les Flandriennes. Les visiteuses ont tout de suite pris la manche à leur compte. De 5-8, elles sont rapidement montées à 14-20 avant de terminer le set sur le score sans appel de 16-25. Kieldrecht est intouchable dans cette manche et le secteur service/ réception prend l’eau.

La deuxième manche fut plus intéressante. Même si Charleroi est très vite mené (3-8), le formation ne va pas lâcher le set pour autant. Kieldrecht va faire la course en tête mais les locales vont faire peur à leur adversaire en réduisant l’écart à 18-21. Les visiteuses ne se laisseront pas démonter et remporteront la manche sur le score de 21-25.

La dernière manche a été beaucoup plus serrée. Menées 5-9, les Moncelloises vont effectuer une superbe remontée : 14-13. Elles vont même passer à 20-16. Les locales étaient alors dans un fauteuil pour remporter le set. C’était sans compter sur le gaspillage d’occasions de la part des Carolos. Kieldrecht revient… Et c’est trop tard. Score finale : 25-27. Les Carolos peuvent nourrir des regrets par rapport à cette manche !

La libéro de Charleroi, Diana Castano, se montrait très frustrée dès la fin du match : « Nous aurions pu prendre ce troisième set ! Nous avons commis moins d’erreurs que dans les sets précédents. Je crois que nous avons parfois manqué d’agressivité et de rage de vaincre. Cela aurait peut-être pu faire une petite différence car Kieldrecht est vraiment un adversaire coriace. Il faut jouer tous les ballons à 100% si on veut espérer quelque chose. »

La rencontre retour aura lieu à Beveren le 14 décembre. La qualification s’est éloignée pour les Carolos mais comme dirait le coach locale, «Sait-on jamais »…