Alors qu'elle aurait initialement dû se dérouler sur une seule journée, la course du Val d'Heure, habituelle manche du Challenge Delhalle, a été étendue sur une semaine entière, le JC Ham-sur-Heure ayant obtenu l'autorisation de la commune quasiment en dernière minute pour baliser les circuits.

Les runners avaient donc le choix : soit courir depuis leur domicile, soit s'élancer depuis le château de Ham-sur-Heure pour une édition virtuelle, comme ce fut déjà le cas pour les précédentes manches du Challenge Delhalle 2021. 

Ils ont été au total 465 à s'être inscrits sur Chronorace, et bien plus encore à avoir suivi le balisage à pied, en vélo, en jogging, en famille et entre amis.

"On se doutait qu'il y aurait du monde mais peut-être pas à ce point !",
évoque l'organisateur Pierre Scaut. " Mais le nombre importait peu : nous voulions surtout redonner vie à notre course, annulée l'an dernier."

Pour établir des classements équitables, Chronorace s'est chargé de ramener tout le monde à un dénivelé zéro. De tous les chronos qui lui sont parvenus, les meilleurs sur la longue distance (13.7 km) sont ceux de Tom Drygalski (55.35) et Daphné Cawet (1h05.48). Sur le court (7.3 km), ce sont ceux établis par Louis Manon (31.56) et Nicole Desille (32.20).

La prochaine manche du Delhalle sera le jogging de la Principauté de Chimay qui se déroulera sur deux jours (samedi 10 et dimanche 11 avril). Le circuit ne sera pas balisé, les runners partiront donc de chez eux, ou du lieu de leur choix.