Outre la blessure à l'échauffement de Mehdi Khaida, qui démarrait néanmoins la partie avec un tape à la cheville, les Anversois prenaient l'avantage dès la première minute de jeu. Leslie Bamona crucifiait Moriconi. Les Olympiens égalisaient dans la foulée, des oeuvres d'un Khaida opportuniste. La partie était animée, le ballon passant rapidement d'un camp à l'autre.

A la demi-heure de jeu, Heist manquait d'alourdir le score, mais Moriconi sortait le grand jeu.

La seconde période reprenait sur le même rythme. Les Dogues exerçaient un pressing haut et se montraient davantage présents sur les seconds ballons. Mansouri et Zorbo entraient en jeu en vue d'apporter de la percussion offensive. Tanguy Moriconi sortait une nouvelle parade et déviait le ballon sur le piquet du but ! Khaida lancé en profondeur se retrouvait seul devant Van Aerschot mais l'avant olympien loupait le coche.

Il restait un quart d'heure et l'Olympic de Charleroi tenait bon dans une ambiance hostile.

Les Carolos poussaient en fin de rencontre pour prendre les trois points, mais le score ne bougeait plus. Un bon point pour les Dogues.

Fiche technique

Heist : Van Aerschot, Wijns, Nys, Absisan, Ferreira (70e Gilis), Benhamou, Orye, Englebert, Lemti, Vande Cauter, Bamona (85e Troonbeeckx).
Olympic : Moriconi, Felix, Corneille, Ghesquière, Delbergue, Vanderbecq (60e Mansrouri), Lioka Lima, Ito Singa (60e Zorbo), Khaida, Guedj, Saïdane (78e Marquis).
Arbitre : M. Allaerts.
Cartes jaunes : Lioka Lima, Felix, Bamona, Xavier Robert, Moriconi.
Les buts : Bamona (1-0 ; 1e), Khaida (1-1, 6e).