Alors qu’elle était programmée ce dimanche 25 avril, la course des 15 km de Charleroi a finalement été reportée au dimanche 9 mai.

"Le dernier Codeco a renforcé notre position : comme à Gand, nous allons utiliser la jauge de 180 personnes par heure dans un événement étalé dans le temps et l’espace", évoque l’organisateur Jean-Paul Bruwier.

La course, devenue en très peu de temps l’un des plus grands rendez-vous de sport-santé de Wallonie, sera donc étirée sur une journée plutôt que sur quelques heures.

Le jour venu, les participants pourront découvrir ou redécouvrir les principaux attraits de la ville et de la nature environnante en passant par des endroits aussi emblématiques que le Bois du Cazier ou le Centre de délassement avec ses grands espaces boisés.

Covid oblige, l’épreuve Zatopek se déroulera donc de façon bien différente que lors des dernières éditions (la dernière ayant eu lieu en 2019) : les courses enfants, la marche et le trail ont été supprimés du programme et seules les distances de 6 km et 15 km seront maintenues. Les départs seront donnés toutes les 20 minutes par vagues de 60 coureurs (vague à choisir à l’inscription).

Les deux parcours sont plus ou moins identiques à ceux des précédentes éditions. "A 90 % car nous avons dû procéder à quelques aménagements pour ne pas bloquer totalement la rue de la Bruyère."

Ils seront balisés mais il y aura aussi des signaleurs présents pour aiguiller les runners. Depuis la Haute Ecole Condorcet à Marcinelle, deux zones de départ et d’arrivées seront prévues et un classement final sera établi mais sans remise de prix.

Pour le 6 km, dix vagues sont réservées pour les écoles supérieures La participation n’est possible que sur préinscription et dans les limites du nombre de vagues.

Ceux et celles qui avaient reporté leur inscription de 2020 vers 2021 sont automatiquement inscrits pour la première vague de 9h00. Les "reportés de 2020" sur les distances annulées (trail, marche) seront remboursés.