Lors d’une première période pauvre en occasions, les Dogues trouvaient l’ouverture grâce à Perreira qui échappait à la vigilance de la défense et qui croisait parfaitement. Sur une longue balle de Lioka Lima, Ito doublait la mise de la tête en lobant Fuakuingi sorti un peu trop loin de ses bases.

Les Loups ne se montraient dangereux que sur phases arrêtées, et sur un corner, Moriconi lâchait le cuir, s’en suivait un cafouillage, mais personne ne parvenait à conclure. Après la pause, les Verts étaient de plus en plus présents devant le but adverse, mais cela ne se traduisait pas au marquoir.

A la 63e minute, Bentayeb était accroché par Vanderbecq dans le rectangle et obtenait un penalty, mais Moriconi stoppait avec brio l’envoi de Sakhi. Ils ne laissaient pas tomber les bras et continuaient à exercer une certaine pression sur la défense visitreuse, qui gérait sans difficulté. Au contraire, c’est encore l’Olympic qui trouvait le chemin des filets via Dahmane, qui se rappelait aux bons souvenirs des Loups en fixant les chiffres d’un succès indiscutable.

La Louvière Centre : Fuakuingi ; Fonkeu, Luhaka, Salem-Ngabou, Haddouf (46e Prokhorov) ; Nkou, Sakhi, Mukala, Ba ; Di Chiello (46e Pina), Bentayeb.
Olympic : Moriconi ; Lioka Lima, Corneillie, El Khaida, Cottet (85e Marquis) ; Ghesquière, Guedj (46e Zorbo), Ito (60e Dahmane), Perreira (79e Saïdane) ; Ressa (60e Vanderbecq), Delbergue.
Arbitre : M. Diskeuve.
Avertissements : Guedj, Zorbo, Nkou.
Les buts : 15e Perreira (0-1), 36e Ito (0-2), 82e Dahmane (0-3).