Parmi les surprises au niveau des compositions, il fallait noter les premières titularisations de Cetiner et Kakudji avec les Dogues. 

Autre fait notable, Cremers était préféré à Moriconi entre les perches, pour la visite du Patro Eisden. Si les Carolos étaient bien en place dès le coup d’envoi de la rencontre et qu’ils prenaient le jeu à leur compte, cela manquait cruellement d’occasions. A l’exception d’une tentative acrobatique manquée de Delbergue, il n’y avait pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les Dogues manquaient cruellement de taille, devant. Par contre, derrière, le trio Kakudji-Corneillie-Félix était impeccable !

Au retour des vestiaires, les deux formations reprenaient sur le même tempo. XavierRobert décidait d’apporter de la taille et de la vitesse, avec les montées respectives d’Engolo et d’Ito. L’ancien joueur du Standard s’offrait une belle occasion. Mais Belin était attentif. Les visiteurs se montraient plus créatifs dans les vingt dernières minutes. Pour les huit dernières minutes, les Dogues repassaient à une défense à quatre pour tenter un dernier coup. Mais le ballon ne voulait pas rentrer et les deux formations se quittaient sur un petit 0-0…

Olympic : Cremers; Lioka Lima, Kakudji (83e Obissa), Corneillie, Félix, Saïdane (61e Ito); Khaida, Ghesquière (83e Mansouri), Cetiner; Zorbo (61e Engolo), Delbergue.


Patro Eisden : Belin; Dijkhuizen, Renson, Corjens, Vandergeeten; Bounou, Massengo, Gueroui, Terwingen (80e Boonen); Naudts (69e Brouwers), Mombongo.

Arbitre : M. Soors.


Avertissements : Félix, Cortjens, Belin, Dijhuizen, Gueroui, Stijnen.