Un cas de Covid-19 a été détecté au sein d'un des membres du staff du club d'Anderlues. Dans la foulée, le président Grégory Beuvelet a décidé d'annuler les entraînements au sein du club jusqu'à nouvel ordre, par précaution. 

"On a appris qu'un cas de Covid-19 a été détecté chez un membre de notre staff", lance le patron des Bourlettis. "On a rapidement cherché des solutions. On n'a pas reçu une charte à suivre dans de telles conditions. Heureusement, j'ai la chance d'avoir un comité génial. On a demandé à l'ensemble de nos joueurs des équipes premières et aux staffs de passer un test. Des jeunes ont également emboîté le pas. On a prévenu la commune et les parents."

Du coup, les entraînements, qui venaient de reprendre, sont déjà à l'arrêt. "Après quatre jours, c'est déjà un stop. Mais il est nécessaire. Je dois agir en bon père de famille. Je connais mes 198 gamins. Je dois penser à leur santé et à leur famille. Je prends les choses au sérieux."

Pour le moment, les retours des tests sont négatifs. Mais le président joue la carte de la prudence. "On va tout désinfecter. On attendra le feu vert, avant de reprendre. Chez nous, on ne rigole pas avec la sécurité. Les enfants comme les parents portent des masques. Les vestiaires sont fermés. Il y a également un tracing à l'entrée de la buvette. Malheureusement, certaines personnes inscrivent de fausses informations. Il faut une prise de conscience à ce niveau-là."

Le président espère que la saison se passera bien. "Je pense qu'on ne reprendra pas en septembre. Avec le retour des vacances, je crains le pire. On a perdu quelques sponsors. On ne peut pas s'appuyer sur les rentrées pour le moment et certains parents craignent d'inscrire leurs enfants. J'ai hâte de passer cette période difficile."