Charleroi La Young Cup connaîtra tous ses dénouements possibles ce week-end.

Des U10 aux U19, 18 équipes vont s’affronter, ce week-end à Erpion, afin de tenter de décrocher la Young Cup de leur catégorie. Parmi elles, Pont-à-Celles est parvenu à placer deux formations, comme la saison dernière. Le club espère la même issue finale. Entretien avec le directeur technique du club, Dany Johnson, afin d’évoquer l’intérêt de cette compétition.

Deux finales pour terminer la saison en apothéose ?

"Ce serait merveilleux de remporter nos deux rencontres. Avec le titre des U16 en championnat, le titre de la P3 avec onze de nos jeunes et la montée de la P1, on bouclerait la boucle !"

Surtout que vous restez sur deux succès dans cette compétition ?

"La saison dernière, nos U16 et nos U17 ont remporté leur finale respective. Il y a d’ailleurs plusieurs éléments de ces générations qui se retrouveront sur le terrain samedi et dimanche."

C’est la jeunesse dorée de Pont-à-Celles ?

"On a la chance de pouvoir compter sur plusieurs joueurs qui tirent le groupe. La formation est de qualité. Mais il faut aussi parfois quelques moteurs. C’est le cas dans ces catégories, comme dans celle des U17 qui a manqué de peu la finale."

Cette Young Cup est intéressante ?

"C’est une belle carotte pour les jeunes. Toute l’année, on prône la formation. Mais ce trophée est davantage axé sur la compétition. D’ailleurs, parfois, c’est à double tranchant, car les gamins doivent apprendre à gérer leurs émotions."

C’est une belle vitrine. Vient-on vous piller vos meilleurs éléments ?

"Assez étrangement, non ! Tant mieux pour nous, mais je ne comprends pas les scouts. On a chez nous de formidables gamins. On pourra les mettre en vitrine dans nos équipes seniors."

Avec une P2 la saison prochaine…

"J’espère qu’elle permettra aux jeunes de passer un palier supplémentaire. En P3, ils gagnaient des matchs et de la confiance. Espérons que la P2 ne soit pas un niveau trop haut. Il faudra en faire l’expérience pour juger."

En six ans, depuis que vous avez repris la direction technique, le bilan est positif ?

"Il est hyper positif. On continue à faire évoluer nos gamins dans un encadrement de qualité. Plusieurs éléments frappent à la porte des équipes premières. Des portes qui sont ouvertes !"