Charleroi

Partage entre le leader et son dauphin, Courcelles (1-1).

Dans la course au titre, Ransart avait une formidable occasion de frapper un grand coup. Son adversaire et dauphin, Courcelles devait se passer des services de sept titulaires. Malgré tout, les Coqs, au courage, parvenaient à prendre les devants avant la pause. Rossi, de retour au sein de l'effectif, ne laissait aucune chance au portier adverse. C'était la première période idéale pour les Courcellois.

"Malgré nos absents, on a trouvé le moyen de faire la différence", Antoine Musolino, le milieu de Courcelles. "On savait qu'après la pause cela allait être la guerre. Un nul chez le leader, avec nos titulaires en moins est une bonne opération."


Ransart poussait tant et plus pour revenir dans le coup. Mais la défense des visiteurs tenait le coup. A huit minutes du terme, Bux jouait parfaitement le coup. Sa frappe offrait un bon point à ses couleurs. "Je suis content d'avoir trouvé la faille sur coup franc", explique Juliano Bux, de Ransart. "Courcelles a proposé une belle réplique. Je pense que l'on peut se contenter de ce point."

Ce match nul fait les affaires de Jumet qui a pris le meilleur sur Beaumont.