A bientôt 32 ans, le solide Renaud Baruffi a décidé de mettre un terme à sa carrière. "Je préfère parler d'un pas de côté, même si je ne pense pas reprendre", explique l'intéressé. "Je vais être papa d'une petite fille. J'ai mon travail de kiné et j'ai entamé une spécialisation en osthéopathie. Je n'ai donc plus le temps pour le football."

C'est une belle page de football qui se tourne pour un joueur qui a marqué quelques équipes par son passage. "Le football, c'est une grande partie de ma vie. J'ai commencé chez les jeunes à Solre, avant de rejoindre le sport-études à Mouscron. J'y suis resté jusqu'en équipe réserves. A l'époque, j'ai dû faire un choix. J'ai privilégié les études. J'ai disputé une première saison à Pâturages en promotion. Mais ce n'était pas concilliable avec mon cursus. J'ai donc retrouvé Solre pour une longue et belle aventure."

Solide et doté d'une bonne relance, il a frappé dans l'oeil du RCCF. "Malheureusement, ce fut une année compliquée. Aorès, j'ai retrouvé Solre, avant deux belles saisons à Binche. Je termine cette carrière, en P2 à Erpion."

Renaud Baruffi retient surtout les rencontres. "Il y a les montées avec Mouscron et Solre qui sont vraiment belles. Il y a également le titre avec Binche. Mais je suis surtour heureux d'avoir pu jouer et rencontrer de belles personnes. C'est une des joies du football."

Désormais, Renaud Baruffi va se concentrer sur son nouveau défi, sans pour autant délaisser le sport. "J'ai commencé la course à pied et le trail, avec une bande de copains. Je dois bien avouer que j'accroche. Le coaching ? Ce n'est pas à l'ordre du jour. J'ai d'autres priorités."