Charleroi
Les filles d’Ugo Blairon peuvent avoir le sourire.
Ils ont trouvé les ressources nécessaires pour frapper un grand coup. Après avoir manqué son début de rencontre (14-25 et 12-25), Tchalou a effectué une sacrée « remontada » en remportant les trois autres sets. Une belle preuve de caractère.

Pourtant, le début du troisième set laisse présager une défaite sur le score de 0-3. Mais Tchalou se réveille, à 6-9 ! Les joueuses locales vont revenir dans le coup, avant de passer devant leur adversaire. Le tout premier set en Ligue A est alors empoché sur le score de 25-21.

La machine Tchalou est alors lancée. Le quatrième set est maitrisé du début à la fin (25-19). Le dernier set est une formalité. 15-4. Le coach, Ugo Blairon, se disait évidemment très fier de ses joueuses : « Après deux sets très mauvais, nous avons commencé à servir beaucoup mieux. J’ai changé le système de jeu à ce moment-là. Je dédie cette victoire à mon papa, Dominique Blairon. Je lui dois ce changement d’idée.» Le mentor local ne s’attendait pas « à un victoire aussi tôt dans la saison. »