Les Loups, victorieux 0-3 à Hamoir, se sont comportés comme de vrais leaders en terre liégeoise

Dans des conditions climatiques difficiles, le début de la rencontre était à l’avantage de Châtelet avec une action très controversée à la 10 e quand Marly sortait en tacle dans les pieds de Vanderbecq. À la surprise des supporters des deux camps, l’arbitre accordait le coup de pied de réparation mais Marly détournait l’envoi de Lorenzon.

Hamoir prenait alors l’ascendant et réclamait deux ou trois penalties mais sans résultat. Juste avant la pause, Walbrecq trouvait l’ouverture d’une superbe frappe. Châtelet allait alors montrer une organisation sans failles avec un cœur énorme.

Et à l’heure de jeu, Lorenzon enlevait tout espoir à Hamoir en filant battre Marly. Hamoir n’arrivait que trop rarement à solliciter Aromatario malgré le fait d’être passé à trois derrière.

En fin de rencontre et sur un lob subtil, Lambert faisait 0-3. "Pendant 5 à 10 minutes, on était bien dans le match et après, c’était un peu plus compliqué. On a l’habitude de jouer sur un terrain beaucoup plus large et plus grand. Je craignais ce déplacement avec un terrain plus petit, une équipe pleine d’expérience. On vient d’apprendre le résultat de Liège. Sans se prendre trop la tête, on va continuer de la sorte. Vu que Hamoir avait joué la semaine dernière, ils étaient mieux que nous en débutant la rencontre. Après, ce sont les points du courage et on a bien exploité chaque contre et on pouvait encore mieux le faire", analysait Frédéric Stilmant, le coach de Châtelet.