Sport régional

L'URLC se rapproche du titre !

URLC – Raal: 1-0

Comme à l'aller, La Louvière Centre s'est imposée face à son plus proche rival de la D2 amateurs la Raal. Et comme en septembre sur le plus petit écart grâce à un but de Yassine Delbergue. Sauf que cette fois, le n°9 de Xavier Robert n'a pas attendu les arrêts de jeu d'un match qui s'est joué devant une belle assistance de quelques milliers de personne.

La Louvière Centre fait un pas de plus vers le titre alors que la RAAL a évolué avec ses deux nouvelles recrues offensives. Colley ayant d'ailleurs montré de belles choses techniques. N. Dum.

- La Louvière Centre: Cremers; Herzallah, Felix, Luhaka, Van den Kerkhof; Utshinga, Sampaoli (92e Kasri), Delbergue, Dansoko (94e Saidane), Dahmane, Bettaieb (76e Touré).

- Raal: De Wolf; Van Ophalvens, Louagė, Jonckheere, Francotte; Mouton (57e Zidda), Lazitch, Franco, Ladriere (83e Bombart), Colley, Bailly (79e Debelic).

- Arbitre: M. Chaspierre.

- Avertissement: Jonckheere, Luhaka, Van den Kerkhof.

- Les buts: 11e Delbergue (1-0).

Rebecq - Walhain: 2-1

Un contre éclair, ponctué d’un magnifique lob de Provost (11e), et un but opportuniste de Figys (22e) mirent les locaux aux commandes. Et on pensait que le plus dur était fait pour les Rebecquois. Mais c’était sans compter sur un but plein d’opportunisme de Ngongo (26e) et une bonne mentalité affichée par les nouveaux transfuges walhinois. A l’image de Denayer et Mukuna-Trouet, solides en défense centrale et dans l’axe de l’entrejeu.

Après la pause, les Rebecquois multiplièrent les possibilités de faire le break. Mais Di Vita se montra trop brouillon à la conclusion que pour mettre les siens à l’abri. Et au lieu de s’écrouler, comme Walhain avait pris l’habitude depuis le début de la saison, les visiteurs équilibrèrent les débats. Sans pour autant mettre véritablement à contribution Lahaye, le portier local, qui aura passé une soirée tranquille.

Au terme d’une rencontre moyenne, les Rebecquois s’imposèrent logiquement, en oubliant pourtant de faire le break. Du côté visiteur, la prestation fut encourageante, mais insuffisante. Pour accrocher un résultat, les Walhinois ne pourront pas se permettre un tel passage à vide.

- Rebecq : Lahaye ; Malela-Ndangba, Delsanne, Mucci, Provost ; Herbecq, Wallaert, Figys ; Walbrecq, Di Vita (62e Oliveira), Lorenzon( 82e Bernier).

- Walhain : R. Pletinckx ; Iboma, Javorina, Denayer, Ragolle ; Rosy, Mukuna-Trouet, Mbenti ; Kucun (63e Tauil), Segbia (81e Obiang), Ngongo (67e Mejbar).

- Arbitre : M. Patris.

- Avertissements : Malela-Ndangba, Herbecq, Iboma, Oliveira, Denayer.

- Les buts : 11e Provost (1-0), 22e Figys (2-0), 26e Ngongo (2-1).


Olympic - Couvin-Mariembourg: 0-4

On s'en doute, ambiance morose, hier soir à La Neuville où les bruits de rapprochement avec Châtelet / Farciennes et les pâles prestations actuelles des Dogues alimentaient toutes les conversations. Une nouvelle fois très déforcés, les locaux devaient composer avec une formation forcément peu homogène, ce dont ne manquaient pas de profiter des Fagnards qui ne devaient jamais forcer leur talent. En une demi-heure de football souvent approximatif, on voyait vers où on se dirigeait, la pause était sifflée sur le score de 1-3 et pourtant on s'ennuyait...

La précision faisait toujours défaut coté carolo et malgré la bonne volonté affichée, le chemin de croix olympien se prolongera au grand dam des rares et courageux supporters locaux toujours présents. Victoire indiscutable des Fagnards qui pouvaient même se permettre de galvauder ici et là.

- Olympic : Cippolina ; Ngiamba, Diakhaby, Haidama, Palmeri ; Giorlando, Bruyère, Gorry, Nendaka (63e Boumediane); Largo, Luvuezo.

- Couvin/Mariembourg : Eugéne ; Vanhorick, Ndikumana, Vanlerbergh, Sirat ; Pessleux, Charlier, Gonel (82e Wackers), Hallaert, Deppe ; Prat (75e Servidio).

- Arbitre : M. Boeur.

- Avertissements : Haidara,

- Les buts : 7e Pessleux (0-1), 27e Deppe (0-2), 33e Gorry (1-2), 41e Gonel (1-3), 55e Pratz (1-4), 74e Haidara (2-4),


Ciney – Tilleur: 0-1

Avec six joueurs nés en 2000 ou plus au coup d'envoi, la RUW Ciney a fait plus que jeu égal avec Tilleur en début de match. Mais l'exclusion de Kévin Sbaa après 12 minutes a changé la donne. En infériorité numérique, les Bleus ont d'abord dû miser sur l'organisation en espérant pouvoir repartir en contre. Tilleur s'est ainsi forgé plusieurs occasions via Mptutu, Ben Saida ou Kinif. La délivrance pour les Métallos est tombée dès les premiers instants de la seconde période, sur corner. Kinif reprenait de la tête un corner de Falcione. Malgré ce but, les Cinaciens n'ont pas abdiqué et ont poussé pour revenir. Il n'y a pas vraiment au d'occasion franche, mais Tilleur a néanmoins douté jusqu'au bout.

- Le but : 46e Kinif (0-1)

- CINEY : Salmon ; Gauchet, Baudot, Sbaa K., Dion ; Simon, Kouadio, Choisez, Sprimont (73e Martinet), Sbaa A. (80e Mohimont) ; Bukran (53e Bajraktari)

- TILLEUR : Fillieux ; Ben Saida, Sciullintano, Gerstmans, Lapierre ; Meunier, Beaupain, Andich (53e Fransolet), Mputu, Falcione ; Kinif (90e Camizzi)

- Avertissements : Gauchet, Sciullintano, Simon, Fransolet, Martinet

- Exclusion : 12e Sbaa K.

- Arbitre : M.Federico


© D.R.