Quatre rencontres étaient au programme de la 7e journée ce samedi.

Namur - Solières 3-1

Namur pressait haut dès le début de la rencontre, mais le premier quart d’heure était nul en occasion. Solières était acculé dans sa moitié de terrain et se dégageait tant bien que mal. À la 26e, Lwangi débordait sur le flanc droit et offrait un centre au ras du sol à Senakuku qui ouvrait la marque sur sa première occasion (1-0). Il fallait attendre la 44e pour voir une timide possibilité de Solières sur une tête de Mao qui passait largement à côté. Après la pause, les Liégeois remontaient avec de meilleures intentions, mais ne parvenaient pas à conclure leur temps fort. Comme souvent dans ces cas-là, c’est l’adversaire qui en profite. Gerodez obtenait un penalty à la 71e que Senakuku convertissait (2-0). Trois minutes plus tard, c’est Lwangi qui provoquait une faute dans le rectangle. Il se chargeait lui-même de faire le 3-0. Solières réduisait le score à cinq minutes du terme, mais il était trop tard (3-1). Quatrième victoire de rang pour Namur, Solières reste bon dernier avec une seule unité.

Namur : Aromatorio; Descontus, Valcke, Vander Cammen, Palmeri; Kasri (62e Hellas), Cagnina (80e Van Den Abeele), Zidda (54e Becker); Gerodez, Senakuku, Lwangi.

Solières : Pire; Cusumano, Renson, Cwynar, Nzembo; Arcangeli (46e Keita), Dethier, Mao; Dhaeze (87e Arabi), Dheur (80e Roland), Ganiji.

Arbitre : M. Denuit.

Avertissements : Dheur, Cusumano, Cagnina, Pire.

Les buts : 26e Senakuku (1-0), 71e Senakuku sur pen. (2-0), 74e Lwangi sur pen. (3-0), 86e Ganiji (3-1).

RAAL - Meux 0-0

Sensation de déjà-vu du côté du Tivoli. La RAAL a dominé mais a buté sur le bloc de Meux. Les visiteurs ont même eu les occasions pour gagner le match en seconde période. Malgré une énorme opportunité en fin de rencontre, les Loups ne méritaient pas de gagner ce samedi et ne décollent pas au classement.

RAAL : De Wolf ; Kamneng, Denayer, Louagé, Malela ; Lazitch, Sampaoli, Bruylandts ; Galvez y Lopez, Mputu, Renquin (64e Henri).

Meux : Paulus ; Teklak (45e Jeanmart), Van Hyfte, Boreux, Eloy ; Baudoin (69e Chauviaux), Otte, Kinif, Palate ; Moors, Paquet (80e Farikou)

Arbitre : M. Boulanger.

Avertissements : Teklak, Kinif, Eloya

Couvin-Mariembourg - Givry 0-2

Une accélération suffit aux Ardennais

Au terme d'une première période insipide, Givry mena au score. Les Ardennais avaient placé la seule accélération des débats pour trouver l'ouverture. Juste avant la pause, le coach local, Olivier Defresne opéra un double remplacement. Si l'arrière gauche Sirat semblait traîner la jambe, ce n'était pas le cas du récupérateur Wackers. Clément Gonel et Nicolas Deppe furent les nouveaux venus sur la pelouse. Toute la seconde période fut une longue et stérile domination locale. Les "Bastognards" ne prirent aucun risque malgré les espaces laissés par les Fagnards. Gonel fut dangereux sur phase arrêtée mais le portier Bartholomé était en belle forme.

Couvin-Mariembourg : Eugène ; Broyer, Lella, Hallaert, Sirat (43e Gonel); Charlier, Wackers (43e N. Deppe), Kodjia Dayoro (63e Q. Deppe), Pessieux ; Pratz, Lorenzon.

Givry : Bartholomé ; Chardome, Feltesse, Lion, François ; Gueye, Remy, Huberty (78e Burton), Fondaire (90e+1 Hatert) ; Hinck, Schinckus (68e Matafadi Kahungu).

Arbitre : M. Brogniez.

Avertissements : Lorenzon, Remy, Hinck, Pessieux, Fondaire.

Les buts : 28e Schimkus (0-1), 90e+2 Matafadi Kahungu (0-2).