Viré de Tournai comme coach, Jimmy Hempte, à nouveau joueur, a retrouvé à Acren un dernier défi sportif.

L’arrivée de Jimmy Hempte à la Real, comme joueur, aura été l’une des surprises de cette fin de mercato au niveau du football régional. Jimmy Hempte avait commencé la préparation comme entraîneur de Tournai avant d’y être viré.

Les deux parties n’étaient plus sur la même longueur d’onde et l’absence de Jimmy Hempte lors d’un match de Coupe a été la goutte qui a fait déborder le vase. Le Tournaisien voulait rester avec sa fille, opérée, mais avait tout de même pris part à un match de tennis. On ne reviendra pas sur cette polémique.

Jimmy Hempte ne sera donc pas resté longtemps sans club. "Je voulais rejouer au football", explique le Tournaisien. "Déjà la saison dernière, j’avais envie de jouer, mais Tournai m’avait demandé de me concentrer sur mon poste d’entraîneur. Pour mieux me virer…"

Les dernières semaines ont été difficiles pour l’ancien professionnel qui a pu constater de nombreux débats sur sa situation. Hormis sur son profil Facebook, Jimmy Hempte n’a pas voulu mettre plus d’huile sur le feu. "Aujourd’hui, je me concentre sur l’aspect sportif de ma carrière. Je suis à nouveau joueur et cela me plaît. Je ne dois plus que me concentrer sur ce rôle."

Son arrivée à la Real n’est, pour lui, pas une surprise. "Je savais qu’ils avaient besoin de renforts défensifs. Des renforts d’expérience. Je répondais au profil qu’ils recherchaient. Cela s’est donc fait naturellement. Et puis, le challenge sportif me plaisait avec ce nouveau club qui se construit."

Jimmy Hempte est monté en cours de match lors de cette première journée de championnat. "J’ai débuté sur le banc et c’est normal. Je respecte la décision du coach. Le groupe a fait toute la préparation, contrairement à moi. Je suis déjà content d’avoir pu jouer un bout de rencontre."

Le Tournaisien est ravi de ce dernier challenge. "Denis Dehaene et Steven Hilaerts savent que je peux apporter un plus à l’équipe. Je suis monté comme arrière central, mais je peux également jouer sur la gauche. Et le milieu de terrain ne me fait pas peur. Physiquement ? Je me suis soigné. Je suis un ancien pro. J’ai gardé la forme."