Tirlemont - Olympic 2-2

Xavier Robert avait laissé entendre qu'il apporterait du changement dans son onze de départ à Tirlemont . De fait, l'Olympic entamait la rencontre avec une modification dans chaque ligne. Les Dogues confortaient rapidement les choix de leur coach, grâce à un quadrillage parfait du terrain et surtout de l'efficacité en zone de vérité.

De la sorte, l'Olympic s'octroyait deux buts d'avance au terme d'une première période maîtrisée. Corneillie profitait d'un coup de coin botté par Cetiner pour ouvrir la marque d'un coup de tête rageur. Khaida, lui, concluait avec sang-froid une action de Delbergue qui avait poussé la défense sucrière à la faute.

Les Carolos pouvaient naturellement s'attendre à une réaction (d'orgueil) de leur adversaire. Si Tirlemont se montrait en effet plus pressant, l'Olympic contenait les velléités brabançonnes... avant deux minutes d'égarement, fatales sur le plan comptable. Corneillie commettait une faute idiote dans ses seize mètres, provoquant un penalty transformé par Meeus. Sur l'action suivante, Mputu égalisait de manière confuse.

Les Dogues ont ouvert leur compteur buts. Ils ont peut-être aussi le sentiment d'avoir abandonné deux points.

Technique du match

  • Tirlemont: Hannes, Jochmans, Vos, Meeus, Bogaerts (43e Singh), Kempeneers, Spaenhoven, Claes, Yagan (83e Osei-Berkoe), Laureys, Mputu.
  • Olympic: Cremers, Obissa (67e Kakudji), Felix, Corneillie, Lioka, Ghesquiere, Guedj, Cetiner (72e Zorbo), Delbergue, Ito (85e Mansouri), Khaida.
  • Arbitre : M. Vanboven.
  • Avertissement: Corneillie.
  • Les buts : 17e Corneillie (0-1), 34e Khaida (0-2), 72e Meeus sur pen. (1-2), 74e Mputu (2-2).

Mandel - Visé 1-2

Visé aura été crescendo dans la maîtrise des échanges, malgré un penalty non converti par Sangare et ce, après une vingtaine de minutes menées tambour battant par des Flandriens toniques et au jeu direct dépourvu de toute fioriture.

"Il a fallu procéder à quelques ajustements durant la pause", confesse José Riga, le mentor des Oies, davantage ravi par une seconde période parfaitement

maîtrisée.

L’occasion pour Arthur Cremer de parachever une prestation exemplaire, aidé en cela par l’abnégation affichée par ses partenaires, parmi lesquels les Wilmots

Brothers.

Technique du match

  • Mandel : Laleman ; Zutterman (46e Devos), Van Marcke (90e Van Den Broucke), Raes, De Smul (84e Ritière), Tamsin, Van Hyfte, Mezine (72e Vanhuyse), Dhondt, Ferber, Jalloh (84e Santens).
  • Visé : Cremer ; Schillings, R. Wilmots, Bonemme, M. Wilmots, Gerits, Thuys (90e+4 Cavagnera), Cascio (87e Reciputi), Manfredi, Perseo (80e Brrou), Sangare.
  • Arbitre : M. Verslycken.
  • Avertissements : Perseo, Thuys, M. Wilmots, Van Marcke, Bonemme
  • Exclusion : 71e Sangare (2 cj).
  • Les buts : 37e Dhondt (1-0), 41e Thuys (1-1), 63e Manfredi (1-2).


>>> Résultats et classement en Nationale 1 <<<