"Comme à chaque fois, on va dialoguer avec la ministre des Sports", déclare David Delferière. "Hier soir et ce matin, j'ai envoyé un mail pour savoir ce qu'elle comptait faire. Il y aura un Codeco la semaine prochaine et les demandes du sport et du foot seront traitées à ce moment-là".

Le foot amateur ne demande donc pas un retour immédiat du public, au bord du terrain et dans les buvettes.

"Il y a une différence entre la culture qui fait des recettes avec les fêtes et nous. On est moins dans l'urgence avec la trêve et on peut réfléchir à la bonne décision. Il faut croiser les doigts pour tout le monde par contre".

"Dès que les décisions sont revues, il est clair que je réunis le CA de l'ACFF pour discuter de la reprise des championnats. Notre volonté, c'est de jouer au foot avec du public, avec des jeunes qui font leur sport. J'ai entendu l'aile néerlandophone pour entamer la même démarche. Notre volonté n'est pas d'aller au conseil d'État mais d'aller dans le dialogue", conclut David Delférière.