José Riga n'est plus l'entraîneur de l'URSL Visé: "Le moment de chercher un autre challenge"

En fin de contrat, le coach a décidé de s'en aller après un troisième passage.

José Riga n'est plus l'entraîneur de l'URSL Visé: "Le moment de chercher un autre challenge"
©MaMick

José Riga ne sera plus l'entraîneur de Visé en 2022-2023. C'est l'information du jour en Nationale 1. Après une saison qui n'était pas à la hauteur des espérances, le mentor a décidé de ne pas prolonger. "J'étais en fin de contrat. Tout s'est toujours bien passé avec le président. J'espérais aider le club quand je suis arrivé il y a un peu plus de deux ans. J'aurais voulu clôturer cette saison avec une montée mais je n'ai pas su. Je pense que c'est le moment pour moi de chercher un autre challenge, peut-être ailleurs une fois de plus", dit le désormais ex-coach, qui confirme son amour pour les Oies. "Je reste un fan du président et du club. Si je peux aider à un moment ou à un autre, je le ferai. Je resterai un des ambassadeurs de ce club."

Dans un communiqué du club, il en a également profité pour tirer un bilan de l'exercice 2021-2022.

"En termes de jeu, nous avons souvent été assez bien mais peut-être pas consistants sur l'ensemble d'un match. Durant certaines bonnes périodes, nous méritions mieux mais nous avons manqué de réalisme et de rigueur. C'est pour ces raisons que nous n'avons pas pu participer au tour final. Il faut malgré tout souligner qu'il y a eu des éléments externes mais ce ne sont pas des excuses. Je suis certain que le travail effectué cette saison servira pour la saison prochaine en termes d'automatismes, de qualité de jeu, d'efficacité."

Le président Guy Thiry a lui aussi pris la parole pour remercier celui qu'il considère comme étant bien plus qu'un simple entraîneur. "Il y a des affinités entre nous, qu'elles soient sportives ou humaines, déclare l'homme fort du club. En vingt ans, nous avons toujours été sur la même longueur d'ondes. C'est la troisième fois que José vient nous aider. Je respecte sa décision mais je sais que je peux compter sur lui et qu'il restera probablement mon premier conseiller. Il sera toujours présent pour le club et pour moi. Et c'est réciproque."

Qui remplacera l'ancien T1 du Standard? A Visé, les noms de Stéphane Demets (Heist) et de Christophe Grégoire circulent...


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be