Affaire Liège-Dender: le Comité d’appel de l’Union belge donne finalement raison au RFCL

Même si la décision du Comité sportif n'avait pas eu de conséquence mathématique sur le maintien des Sang et Marine en N1, le club était allé en appel "pour que la réalité du terrain prévale sur d’autres choses."

Affaire Liège-Dender: le Comité d’appel de l’Union belge donne finalement raison au RFCL
©MaMick

Le 27 mars, Liège avait battu Dender 3-0. Mais une erreur sur la feuille de match (il manquait un joueur de moins de 21 ans chez les Liégeois) constatée par l'Union belge avait ouvert les yeux de Dender qui avait décidé d'entamer des procédures pour récupérer les trois points. Le Comité sportif de l'Union belge avait fini par donner raison au club flamand, dans un timing posant quelque peu question (à quelques heures du match décisif à Knokke). Et ce, même si le manquement n'avait eu aucune influence sur le résultat du match.

Dans les rangs de la direction liégeoise, on insiste souvent sur les valeurs du football. Le club avait donc décidé de ne pas se laisser faire, voulant que "la réalité du terrain prévale sur d'autres choses", comme ne manquait pas de le rappeler son président Jean-Paul Lacomble. Finalement, la décision du Comité sportif ne retirer les trois points à Liège et de les attribuer à Dender n'avait eu aucune influence d'un point de vue mathématique sur le fait que Liège joue un an de plus en Nationale 1. Mais le club avait décidé de ne pas retirer sa plainte pour autant.

Ce mardi, le Comité d'appel de l'Union belge a finalement donné... raison au Matricule 4. "Faisant siens les arguments présentés par notre Club, sur la base d'une lecture logique et objective du Règlement de l'Union belge, le Comité d'appel a taillé en pièces la décision du Comité Sportif lequel, dans une composition inédite…, en première instance, avait retiré les points au RFCL et les avait fictivement attribués au club de Dender, explique la direction liégeoise dans un communiqué.Dans une motivation très claire, le Comité d'appel a même reconnu que le Comité sportif s'était prononcé à deux reprises « à la fois comme partie poursuivante et comme autorité décisionnelle", qu'il "ne présentait plus les garanties d'apparence d'impartialité" et ne pouvait en conséquence prendre la décision qu'il avait prononcée le 23 mai, ... soit 48 heures avant le match décisif du tour final.

Voulant que ce type de problème ne se reproduise plus à l'avenir, le RFC Liège va aller jusqu'au bout afin de voir quelles seront les suites pour que de tels faits n'aient plus lieu. "Désormais rétabli dans ses droits et dans son honneur, après avoir été traité de façon arbitraire, le Royal Football Club Liégeois va interpeller le Conseil d'administration de l'URBSFA afin de connaître les suites de ces dysfonctionnements mis en lumière par la décision d'appel."

Quoi qu'il en soit le RFC Liège veut toujours que le football prône et sera à nouveau compétitif la saison prochaine. "La conclusion favorable de ce dossier Dender, même si elle ne peut effacer toutes les conséquences de ce triste feuilleton procédural ni le manque de fair-play du club de Dender, renforce encore la détermination de notre club à se mêler à nouveau, dès la saison prochaine, à la lutte pour l'accession au monde professionnel."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be