La force collective comme atout majeur du RFC Liège face à Maastricht

Le RFC Liège a tenu tête au MVV. Les Liégeois ont encore gagné en confiance à quinze jours de la reprise officielle.

Jonathan D'Ostilio
Jonathan D'Ostilio ©MAMICK
La prestation du RFC Liège était attendue, samedi soir à Maastricht. Face à un pensionnaire de D2 hollandaise, prêt à reprendre son championnat dans une semaine exactement, les Sang et Marine montaient d'un cran dans l'adversité, plus modeste jusqu'ici. Confrontés aux qualités techniques et de possession du jeu batave, les hommes de Gaëtan Englebert ont répondu à l'attente, en trouvant notamment les ressources mentales pour égaliser...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité