Le RFC Liège subit sa première défaite, Mboyo réussit sa première titularisation à Visé

Les Sang et Marine alignent un maigre 2 sur 9.

M. S.
Le RFC Liège subit sa première défaite, Mboyo réussit sa première titularisation à Visé
©MaMick

Young Reds 1-0 RFC Liège

Avant d'affronter la jeune équipe anversoise, les Liégeois étaient au courant des résultats de la veille. Un succès à Lierre assurait les Sang et Marine de retrouver leur place dans le trio de tête, abandonnée une semaine plus tôt.

Gaëtan Englebert devait également trouver la parade aux suspensions de Bustin et D'Ostilio. Le coach liégeois remplaçait ses deux défenseurs, homme pour homme, par Van den Ackerveken et Massart, postés respectivement dans l'axe et à gauche. Dans un système de jeu inchangé, Liège aurait dû ouvrir le score mais Bruggeman et Mputu laissaient filer l'opportunité. On a rapidement senti que l'Antwerp disposait des moyens pour compliquer la vie d'une équipe liégeoise en manque d'autorité dans le jeu. C'était chose faite sur coup-franc à la 25e. "On a perdu ce match en première mi-temps", résumait Benjamin Lambot.

Sachant que les Anversois, à quatre reprises déjà, avaient toujours conservé la victoire en menant au marquoir, les Sang et Marine devaient se faire violence en seconde période.

Le RFCL prenait forcément des risques offensifs, intensifiait son emprise sur le match et se montrait enfin concret en zone de vérité dans son rush final. Mais en manque de réussite, à l'image de Perbet. Avec le résultat que l'on connaît, face à un adversaire très (trop) roublard...

Fiche technique

Antwerp: Devalckeneer, Krasniqi, Avila, Van den Bosch, Corbanie, Vermeeren, Keita (59e Zaânan), Shala (80e Da Silva), Murataj (46e Vilsaint), Degallaix, Aziz (74e Vanhees).
RFC Liège : Debaty, Massart (76e Loemba), Van den Ackerveken, Lambot, Nyssen, Merlen (85e Mouhli), Reuten (46e Prudhomme), Bruggeman, Mouchamps (46e Cavelier), Mputu (85e Panepinto), Perbet.
Avertissements: Nyssen, Lambot, Keita, Massart, Cavelier, Krasniqi, Da Silva, Devalckeneer, Zaânan, Mouhli.
Exclusion: 90e+5 Prudhomme.
Le but: 25e Avila (1-0).


Visé 2-0 Winkel

C'était relégué sur le banc. C'est d'ailleurs l'ancien joueur de D1A qui se créait les premières occasions de la partie mais Visé oubliait de cadrer malgré sa domination et son envie de bien faire. Un coup-franc de Bonemme était arrêté par le gardien adversaire, ce qui permettait à Winkel de rentrer aux vestiaires sans encaisser.

En deuxième période, les Oies tentaient à nouveau et on sentait que la cible approchait. Legear, Wilmots et cie tentaient. C’est finalement Mboyo qui ouvrait la marque à un quart d’heure du terme. Si Visé se faisait peur dans la foulée, il pouvait compter sur un Mignon attentif, avant que Cascio, monté au jeu, ne crucifie Winkel : 2-0. Une victoire qui va faire le plus grand bien aux hommes de Bernard Smeets.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be