Visé ne pense plus au Top 3 : “J’aime bien rêver mais je suis réaliste”, confirme José Riga

Les Visétois reçoivent Mandel avec pour seule ambition de corriger les erreurs des derniers mois.

Michael Franken
 Visé, ici Ayoub El Harrak (à droite) a pourtant mené.
Visé doit une revanche à ses supporters. ©BELGA 
Nouvelle année, nouvel élan ? Les dirigeants visétois ont longtemps cru en une remontée incroyable au classement général mais cette fois, ils sont bien conscients que le podium ressemble à une douce illusion. Visé compte quinze points de retard sur La Louvière, troisième,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité