Le Trèfle à Quatre Feuilles : une épreuve au concept original (PHOTOS & VIDEO)

Le Trèfle à Quatre Feuilles permet aux participants d’adapter leur distance selon leur état de forme.

Renaud Croix

Quatre boucles à enchainer si on le veut… Cumulées, les quatre distances offrent un total de 42 km, mais libre à chacun de s’arrêter après la première, la deuxième ou la troisième. Les boucles commencent toujours au poste de chronométrage.

“Je ne sais pas du tout si je vais en faire une ou deux, expliquait Valérie. Je verrai aussi en fonction du terrain, car avec tout ce qui est tombé ces derniers jours, je pense que ça ne va pas être une partie de rigolade dans les bois et les sentiers.”

Côté anecdote, Benoit Hansez était venu de Bruxelles pour l’occasion. Boulimique de sport, il pensait faire les quatre boucles, mais l’after aux Rois Barges, autre trail festif, a eu raison de ses aptitudes physiques et il a dû jeter l’éponge après deux boucles à peine (23 km). Sébastien Carabin avait lui aussi chaussé ses baskets de trail pour emprunter les chemins olnois. Il savait qu’il ne ferait que deux boucles et il s’est facilement imposé sur sa distance en repoussant son dauphin à 7 bonnes minutes.

“Je ne faisais que deux boucles, car ma famille m’attendait avec mon petit bout. Une fois de plus, mon expérience à vélo a fait la différence dans les côtes. Je suis en forme et mon explosivité demeure une arme terrible en course. Je serai au cross de Hannut – une première pour moi – et puis, je retrouverai mon VTT pour une superbe course en Andalousie fin février.”

Sur la distance marathon, chez les dames, c’est une fois de plus Mélanie Rosu qui s’est montrée la plus affûtée avec une victoire au terme de 4h05 de course.

“Ça a failli mal se passer, car je suis partie avec quelques minutes de retard. J’ai remonté peu à peu tous les coureurs et ce n’est qu’au 39e kilomètre que j’ai rattrapé Céline Dispas. Comme elle avait 1 km de moins au compteur de sa montre, elle m’a laissé aller seule en tête, alors que je suis certaine qu’elle en avait encore sous la pédale, elle qui est habituée à du plus long encore. Mon agenda ? Rien de précis, mais un 10 km rapide, les 15 km de Liège et puis un nouveau trail en mai lors du GTLC. D’ici là, on profite et on s’entraîne.”

Côté bilan de cette édition, on se montrait satisfait avec quelque 800 départs et 133 finishers sur la distance de 42 km !

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be