Steve Otte ou celui qu’on n’attendait plus

Belle histoire que celle de Steve Otte qui, en un an, est passé des vétérans de Huy à deux titularisations de rang avec Solières en D2 ACFF. Le tout avec un surpoids qu’il assume.

Florian Caspers
 Steve Otte n’a rien perdu de son toucher de balle.
Steve Otte n’a rien perdu de son toucher de balle. ©Heymans
Qautre ans, deux mois et vingt-cinq jours. Une éternité dans une vie, une immensité dans une carrière footballistique. Et pourtant, Steve Otte a dû patienter 1547 jours pour connaître à nouveau deux titularisations...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité