Les dirigeants du RFC Liège veulent que le matricule 4 s’inscrive dans une nouvelle dynamique et retrouve du plaisir.


A côté de Drazen Brncic, présenté officiellement jeudi après midi par le RFC Liège, la direction du matricule 4 a aussi profité de ce point presse de rentrée pour planter le décor des prochains mois.

A commencer par le contrat de six mois offert à Drazen Brncic, qui court donc jusqu’à la fin de ce championnat. 

"Il y a un besoin immédiat qui n’échappe à personne", explique Jean-Paul Lacomble. "Cela ne veut pas dire que nous nous dirons au revoir dans six mois et un jour ! Nous avons évidemment une petite idée derrière la tête et, en ce qui nous concerne, un espoir : celui de voir les mois prochains assez concluants pour poursuivre notre collaboration. Après la décision prise à l’égard de Marc Grosjean, nous n’avons pas voulu uniquement tirer des plans sur le long terme. On assume d’abord les objectifs à atteindre en priorité dans les mois à venir."

A propos de ces objectifs, dont le principal est lié à l’arithmétique du classement, le président du RFCL attend aussi "une forme de nouvelle dynamique". En un mot comme en cent, retrouver du plaisir pour (enfin) balayer l’impression de morosité qui finissait par rendre le climat négatif. 

"Cette envie ne repose pas uniquement sur la tête des joueurs et de notre nouveau coach. Nous attendons de toutes les composantes du club qu’elles travaillent de façon à ce que cette dynamique redevienne positive et ramène de l’enthousiasme, de l’optimisme, avec la volonté de regarder vers l’avant."