Après la victoire contre Dender ce dimanche, le RFC Liège a reçu une bien mauvaise nouvelle avec le verdict rendu dans l'affaire du match contre Dender en championnat et le quota des jeunes sur la feuille de match.

Les Liégeois ont été sanctionnés d'un forfait 0-5 (alors qu'ils avaient gagné 3-0).

Commmuniqué

Hier, dimanche 22 mai, le Football Club Liégeois a méritoirement battu le club de Dender et, après avoir déjà remporté le championnat régulier, a pris la tête du tour final pour la montée.Sans doute par pure coïncidence, c’est ce lundi 23 mai que le Sportcomité a notifié sa décision suite à l’erreur sur la feuille du match du 27 mars, soit il y a près de deux mois !

Cette décision est stupéfiante, puisqu’elle condamne le Football Club Liégeois à une double peine, à savoir le retrait des 3 points qu’il avait remporté sans discussion possible sur le terrain (3-0), et leur octroi gracieux au club de Dender. Ce faisant le Sportcomité tente d’annuler les résultats sportifs et de restituer administrativement au club de Dender la première place qu’il a perdue sur le terrain.

Compte tenu de la façon déloyale dont il a été traité tout au long de cette procédure, compte tenu du caractère inique de cette décision, qui viole l'éthique sportive et fausse le tour final pour la montée en D1B, et compte tenu de sa motivation totalement contestable, qui viole gravement plusieurs principes fondamentaux du droit, le RFCL va immédiatement interjeter appel.

Cet appel est suspensif, de sorte que le classement sportif n’est pas faussé et que la vérité du terrain s’exprimera une nouvelle fois.« La façon dont le RFCL a été traité dans cette procédure est scandaleuse, dénonce Maître Ernes, l’avocat du club. 

Non seulement la procédure a été menée de façon inéquitable, mais sur le fond, quand on sait que pour avoir aligné un joueur qui n’était pas inscrit sur la feuille, ce qui est nettement plus grave, un autre club de la même série a reçu il y a 2 mois une simple amende de 1000€, alors qu’ici la sanction la plus disproportionnée qui soit est prononcée, on nage en plein arbitraire ».Le Football Club Liégeois confirme dès lors qu'il mènera toutes les procédures utiles à la sauvegarde de ses droits, mais plus généralement à la sauvegarde de l'équité sportive et des principes élémentaires de droit, même au sein des instances du football belge.