C’est notamment le cas du Royal Aubel Football Club, qui va laisser ses p’tits Verts continuer à courir derrière le ballon et à le pousser au fond des filets tant que cela sera possible.

"On se plie aux consignes de l’ACFF, sans leur ordre, nous n’arrêterons pas"
, déclare Marc Duthoo, le président du club.

À Aubel, tout semble tourner pour le mieux, malgré les règles à respecter. "Notre priorité, c’est la formation des jeunes. Notre club a un rôle formateur. Nous préférons voir les enfants courir et s’épanouir plutôt que rester devant leurs écrans. Nous jouons de toute façon sur des synthétiques, donc les enfants ne rentrent pas sales dans les voitures."

Le manque à gagner semble pourtant très grand dans certains clubs suite, notamment, à la fermeture des buvettes. "Nous avons un budget calculé et les finances sont saines. Il faut bien se dire que certains clubs, sous le couvert du coronavirus, arrêtent avant tout pour des raisons financières. Mais ce ne sera pas le cas à Aubel si on ne nous impose pas d’arrêter."