Si elles ont fait jeu égal pendant le premier quart, les Pepines de Giovanni Bozzi (sans Milanovic) n‘ont pu empêcher les Panthers (sans Descamps) de s’imposer largement dans le derby principautaire. Gênées aux entournures dans les minutes initiales, on n’était pas loin de voir la gamberge s’installer dans le camp des Liégeoises.

C’est alors que Laura Henket et Jaleesa Maes prenaient leurs responsabilités et montraient la voie. Tandis que leur défense limitait bien Fouraki et Mirkovic, les Panthers haussaient le rythme pour se détacher progressivement en dépit des nombreuses fautes qui pleuvaient. Schmidt y allait en plus d’un 4/5 au-delà des 6m75 tandis que Maes et Bremer se multipliaient. Si Pounds et Mueller limitaient quelque peu la casse, ce second quart à sens unique permettait aux Panthers de rallier le repos avec 16 longueurs d’avance (43-27).

Dès la reprise, Maes et Henket enfonçaient le clou un peu plus encore, de quoi propulser l’écart au-delà des 20 puis des 30 longueurs (76-44 puis 91-55) alors que Pierre Cornia, le coach liégeois faisait tourner l’ensemble de son effectif. Après leur mièvre sortie de mercredi, voici les Panthers rassurées Alors que Pepinster s’enfonce dans le doute. En cause, d’abord et avant tout une perméabilité défensive qui promet bien des soucis au coach Bozzi.

Fiche technique

Liège Panthers : DOPPEE 3-0, Leblon 2-0, BORLEE 3-2, SCHMIDT 9-12, Osselaere 0-3, HENKET 4-9, Franquin 2-6, Peeters 0-4, Bremer 7-5, MAES 13-8.

Pepinster : DE LEYN 0-0, Overath 0-0, Vanaubel 2-0, Tchemtchoua 0-3, Mirkovic 1-3, C.Leemans 0-0, T.Leemans 0-3, Fouraki 8-13, Mueller 8-6, Pounds 8-7.

Quarts : 16-15, 27-12, 26-14, 23-21