La décision prise ce mercredi fait l'objet de controverses.

Ce mercredi, le Comité Provincial liégeois a surpris le monde des parquets liégeois en gelant totalement la saison non terminée suite à la pandémie de coronavirus. Aucun montant ni descendant, donc.

Rapidement, les critiques ont commencé à fuser, sur les réseaux sociaux notamment. En plus d'être surpris par la décision, certains accusent même le président du CP de partialité puisqu'il n'est autre que le président du Basket Club d'Ans... dernier en P2, et donc logiquement descendant.

Mais le Comité Provincial a directement tenu à réagir par le biais d'un communiqué, disant qu'il n'avait pas d'autre solution.

Le communiqué:

"Le comité a été amené à prendre une des décisions les plus difficiles et exceptionnelles de son existence en temps de paix. Cette décision a été mûrement et longuement réfléchie et analysée. Fidèle aux dogmes des anciens membres transmis depuis les temps immémoriaux du Père Peeters, à ses valeurs immuables et ses principes d’équité, farouchement opposés au cas par cas, aux passe-droits et aux situations fantaisistes, le CP réaffirme haut et fort et avec fierté avoir pris la décision la plus juste possible . Après avoir tenté de trouver une solution en lisant les augures dans une boule de Crystal, le choix du gel du défunt championnat s’imposait à nous comme étant l’unique solution."

"Le nombre d’équipes de P1 MM susceptibles de descendre rendait déjà la situation plus que kafkaïenne. Pourquoi sacrifier certaines équipes pour permettre à d’autres d’assouvir un espoir de montée quand bien même serait-elle méritée? Comment sélectionner des équipes qui n’ont pas toujours le même nombre de matchs et qui sont si proches au classement et les récompenser d’une montée? Le sport est incertain, le ballon est parfois espiègle et les circonstances du moment peuvent vous transcender ou vous anéantir. La mathématique et les probabilités ne peuvent raisonnablement déterminer avec justesse le mérite. Le sport est "humain" et les décisions qui le régissent doivent rester humaines. Nous comprenons les déceptions et elles sont légitimes mais elles ne peuvent néanmoins justifier les insultes en tout genre. Les membres du CP unis et déterminés forment le vœux que l’esprit frondeur et valeureux du Liégeois prouvera que tous ces atermoiements stériles sont temporaires et que chacun aura à cœur de défendre ses chances lors de la future saison
2020-2021. Vive la province de Liège ! Allons Lidge!"