Liège La plainte introduite par le FC Trooz après sa défaite face à Beaufays était l'information sportive d e ce jeudi  en région liégeoise. Les Verts ont décidé de répondre officiellement aux accusations.

Pour rappel, le FC Trooz s'est incliné mercredi face à Beaufays lors du test-match et descend en P2. Mais les Trooziens ont décidé d'introduire une plainte contre leur adversaire, qui a fait monter un joueur qui ne figurait pas sur la feuille de match. Par le biais d'un message publié sur les réseaux sociaux, Beaufays a décidé de répondre aux accusations de son adversaire et évoque un "manque de sportivité". 

"Suite au test-match de P1 remporté méritoirement 1-3 ce mercredi 1er mai par notre équipe première contre le FC Trooz, le comité du RSCB a pris connaissance de la plainte introduite auprès du Comité Provincial pour "tricherie" par nos adversaires. Si nous reconnaissons une erreur de manipulation informatique involontaire de notre délégué qui a encodé le papa d'un joueur sur la feuille au lieu du joueur lui-même, nous ne pouvons pas accepter les accusations dont nous sommes victimes. Le joueur de 18 ans en question n'étant pas suspendu et ayant d'ailleurs déjà joué le 28 avril contre Trooz, nous n'avions aucun intérêt à le faire passer pour un autre joueur qui plus est de ... 46 ans. Comme tous les autres joueurs, il s'est d'ailleurs présenté avec sa carte d'identité auprès de l'arbitre avant la rencontre. Nous clamons donc logiquement notre bonne foi dans ce dossier et ne doutons pas un seul instant que le bon sens l'emportera le 9 mai. Nous déplorons cependant le manque de sportivité de nos adversaires qui ont visiblement beaucoup de mal à accepter la vérité du terrain. Le football est un sport dans lequel les valeurs de respect et de fair-play devraient être prioritaires pour tous."

Le dossier sera traité jeudi prochain au Comité provincial lors de la séance hebdomadaire.